Les seaux en plastique contenant les compléments alimentaires sous forme de plantes séchés seront bientôt remplacés par des sacs en papier kraft doublé, mais pourquoi ?

Chez Hilton Herbs, on aime la nature et les animaux. C’est pour cela que depuis bientôt 30 ans, nous faisons notre possible pour soutenir la santé des animaux par les plantes. Les images d’océans et de plages couvertes de plastique nous ont choquées et nous ont données envie de trouver une alternative à l’emballage 100 % plastique à usage unique.

Un petit pas, pour en finir avec ça

Il aura fallu presque un an pour trouver le packaging le plus adapté aux compléments 100 % plantes pour chevaux… En effet, le cahier des charges était bien rempli : impact environnemental, conservation du complément, contrainte de transport et de stockage.

 

Réduction du plastique

En moyenne, chaque année, plus de 9 tonnes de seaux en plastique sont utilisés pour l’emballage des compléments pour chevaux Hilton Herbs… ça fait beaucoup de plastique. Bien qu’il soit recyclable et souvent réutilisé maintes et maintes fois à l’écurie, cette statistique nous a donné le vertige. Pour réduire le volume de plastique utilisé à l’écurie nous avons donc décidé de revenir au sac en papier kraft doublé.

Et le film en polypropylène ? Nous n’avons pas trouvé d’alternative viable… les doublures en amidon ne résistent pas très bien à l’humidité et ne se conservent que 6 mois. Il n’est donc pas possible de garantir la conservation d’un produit qui peut être gardé jusqu’à 3 ans non-ouvert ! La finesse de ce film permet quand même sept fois et demi moins épais que les sacs de recharge transparents que nous utilisions jusqu’à maintenant – 20 micromètres (μm) pour le film contre 150 μm pour les sacs de recharge.

 

Transport - réduction de l’emprunte carbone

Lorsqu’ils sont vides et à quantité égale, ces sacs représentent un volume et un poids bien moins important que les seaux en plastique. De plus, l’utilisation d’un sac unique pour tous les compléments et tous les conditionnements permets d’avoir moins de petite livraison d'emballage mais d’occasionnelles grosses livraisons – moins de trajets = moins de CO2.

 

Comment conserver le produit ?

Avant ouverture, le sac permet de protéger les plantes de manière optimale contre la lumière, l’oxydation et l’humidité. Il faudra simplement le protéger des souris s’il est stocké à l’écurie !

Une fois ouvert, le mot d’ordre est RE-CY-CLAGE ! Réutilisez les seaux que vous avez déjà à l’écurie afin de conserver aux mieux les compléments une fois ouverts.

 

Et le recyclage dans tout ça ?

Pour recycler le sac, il suffit de détacher la membrane PP du sac en kraft. Le film peut alors être recyclé avec les sacs en plastique, et le kraft dans le conteneur à papier.

Pourquoi ne pas l’utiliser comme sac-poubelle dans la sellerie, le van ou au club house plutôt que d’utiliser un sac poubelle en plastique tout neuf...

 

 

Les autres emballages...

Toutes les bouteilles que nous utilisons actuellement sont 100 % recyclables, même les bouchons. Nous sommes d’ailleurs passé d’un bouchon vert difficilement recyclable à un bouchon blanc pour cette raison.

Hilton Herbs propose des bidons de 3 L et de 5 L permettant de recharger le flacon doseur de 1 L. Nous sommes travaillons avec nos fournisseurs pour trouver d’autres solutions encore moins gourmandes.