L’appareil digestif

L’appareil digestif du chien comprend tous les organes nécessaires à l’ingestion et à la digestion de la nourriture. Il commence dès la bouche et comprend l’œsophage, l’estomac, le foie, les intestins, le rectum et l’anus.

La digestion

Le processus de digestion débute dès que le chien commence de mâcher, dans la bouche. Les enzymes présentes dans la salive entament la dissolution des constituants chimiques de la nourriture en plus de son rôle de lubrifiant. Tout au long de l’appareil digestif, les aliments vont continuer d’être transformés. Arrivée dans l’estomac, la nourriture continue de subir une dégradation chimique permettant l’absorption des nutriments tout au long du passage dans l’intestin. Ensuite, les déchets sont éliminés par l’anus.

Pour bien fonctionner, l’organisme a besoin de nutriments qu’il retire de la nourriture ingérée. Il est donc essentiel de fournir à son animal tous les éléments indispensables au bon fonctionnement de son organisme.

Problèmes courants

Une digestion saine est primordiale pour la bonne santé générale. Elle peut être affectée par beaucoup de paramètres : nourriture peu adaptée, stress, maladie, etc.

Voici quelques-uns des problèmes les plus courants :

- Gastroentérite : il s’agit d’une inflammation ou d’une infection du tube digestif, en particulier de l’estomac et des intestins. Une gastroentérite aigüe est souvent de courte durée et causée par un aliment périmé ou très riche en graisse, un corps étranger, une substance ou une plante toxique.

- Colite : il s’agit d’une inflammation du côlon (ou du gros intestin). La colite peut être aigüe (apparaît et disparaît soudainement) ou chronique (sur la durée ou répétée). La colite se distingue par l’apparition de sang et/ou de mucus dans les selles, une diarrhée et des défécations fréquentes mais en petite quantité. Une colite chronique s’associe souvent à une perte de poids.

- Diarrhée de stress : il s’agit d’une réponse fréquente au stress ou à l’anxiété. Ce type de diarrhée est lié aux évènements anxiogènes pour votre chien : bruits, séparation, chenil, changements…

- Constipation : lorsque votre chien ne va pas ou peu à la selle, ou que les selles sont petites et dures il peut souffrir de constipation. Beaucoup de facteurs peuvent rentrer en jeu : déshydrations, manque de fibre, problème de prostate… Moins souvent, la constipation peut être liée à des causes plus graves tels qu’une grosseur, une tumeur ou un problème neurologique. Comme ces causes sont assez rares, il suffit de rendre visite à son vétérinaire pour qu’il puisse examiner votre animal.

 

La liste des problèmes ci-dessus ne représente en aucun cas une liste exhaustive mais seulement un aperçu des problèmes les plus courants. Certains passeront d’eux-mêmes, d’autres nécessiteront une visite chez le vétérinaire et un traitement.

 

Tous les animaux sont différents. Les conseils dispensés ici sont d’ordre général. Si la santé de votre animal vous inquiète, contacter votre vétérinaire. Il est le seul à même de poser un diagnostic.